Plus d'infos sur les formations à venir 2019

15 janvier 2021 Est-ce que le stress subi au toilettage ou chez le vétérinaire est une menace pour la santé de l'animal ? par ART AU POIL


"Le stress se définit comme toutes modifications inattendues, défensives et 
naturelles d’un individu, comportementales et/ou biologiques en réponse à une situation qui lui est menaçante physiquement ou physiologiquement." *

"La peur se définit comme étant un sentiment immédiat d’angoisse éprouvé en présence ou en la pensée d’un danger réel ou fictif, et constitue une réponse adaptative de défense permettant d’augmenter de chances de survie de l’animal."*
                                                                                                                                   



Le toilettage du chien est un bien-être essentiel qui peut être enseigné étapes par étapes


Le toilettage du chien réalisé plusieurs fois par année est un bien-être essentiel en matière de prévention dermatologique et prévention au niveau de l'hygiène régulière

L'expérience du toilettage ou de la visite médicale est souvent considérée par le chien comme étant menaçante pour son bien-être. L'intervenant professionnel, un inconnu, entre dans la bulle de sécurité de l'animal pour proférer des soins. En toilettage traditionnel (pas TCAP) comme en pratique vétérinaire courante, l'état émotionnel n'est pas la priorité du professionnel

Ces 2 métiers (vétérinaire et toiletteur) sont enseignés de façon traditionnelle depuis plus de 50 ans avec un protocole permettant d'arriver au résultat le plus efficacement/rapidement possible sans analyse du processus utilisé pour arriver au résultat et sans égard aux conséquences induites sur la santé psychologique de l'animal.

Le temps de visite est restreint, les animaux doivent subir les interventions comme un mal nécessaire et doivent coopérer. À défaut de coopérer, ils sont contraints à subir les interventions malgré tout.

Plongeons un peu dans l'univers du chien qui subit un toilettage sans préalablement y avoir été entrainé en TCAP.

L'ARRIVÉE AU SALON DE TOILETTAGE

Le chien arrive vers la porte d'entrée, freine à son arrivée, se met tout d'un coup à tremblotter, refuse d'entrer, il a envie de prendre la fuite mais la laisse et son humain le retiennent. Cette séquence est typique d'une visite au salon de toilettage.

DES ODEURS QUI EN DISENT LONG

Grâce à son odorat ultra-performant, le chien détecte de façon chimiomoléculaire les odeurs laissées derrière par les chiens qui ont vécu une expérience stressante voire même traumatisante dans les derniers jours. L'environnement lui-même l'informe d'un danger. L'alarme est déjà sonnée. L'humain souvent s'inquiète de la réaction de son animal mais le laisse au professionnel car plusieurs toiletteurs n'apprécient pas que le client assiste au toilettage sous prétexte que l'animal sera encore plus difficile en leur présence.

QU'EST-CE QUI PEUT GÉNÉRER AUTANT DE STRESS EN TOILETTAGE?

Entrer dans la bulle de l'animal menace sa sécurité et génère du stress. Le fait qu'un être humain qui n'a pas pris le temps de développer une relation de confiance avec un animal entre dans sa bulle, génère en lui un très grand stress.

Sa peur s'intensifie lorsque l'étranger touche son corps sans qu'il puisse fuire. L'animal tentera de communiquer son inconfort en se  débattant. Après plusieurs tentatives, contentionné, il comprend que ce qu'il tente de communiquer à son récepteur n'est pas considéré ni même entendu.

Il aura 2 choix: abdiquer d'épuisement, le corps tremblottant, les pattes molles, le regard dans le vide. Encore une fois, l'animal n'a pas été entendu par l'être humain qui devriendra au fil des expériences semblables une menace pour sa sécurité. Parfois, une seule expérience du genre suffit pour tatouer à vie l'animal de terreur envers les êtres humains.

D'autres animaux iront jusqu'à grogner, aboyer, et même mordre afin de se faire comprendre (entendre). Dans l'impossibilité de fuire il se débattra, le coeur battant à plein régime, il n'a d'autre choix que d'abdiquer et subir les interventions qui l'effraient et qui se multiplient en intensité. Il grogne, mais le professionnel poursuit ses contentions. Pris de panique, il tentera de mordre. Bien souvent il sera réprimendé par le professionnel qui n'y voit que défiance et dominance.

Devenant une menace pour l'intervenant il sera contentionné avec plus de force, et sera muselé contre son gré afin qu'il subisse dans le silence et sans danger pour l'intervenant son toilettage de A à Z

Il sera dorénavant catalogué comme un chien récalcitrant, mal éduqué, dominant et j'entends plusieurs toiletteurs proclamer l'animal de "fou dans tête". Certains toiletteurs en font un défi personnel de maitriser l'animal rebelle. En fonction des croyances de l'intervenant, l'animal sera brassé afin qu'il comprenne une fois pour toute qui est "le boss".

Toute cette réaction en chaîne est en réalité la façon dont un chien a pour tenter d'éviter ce qui l'effraie et ce qu'il ne comprend pas. Il lutte pour sauver sa peau.

Il n'a jamais été introduit graduellement à tous ces stimuli variés et n'a pas de porte de sortie. Il ne consent pas  'est sa façon à lui de dire non puisqu'il ne consent pas à ces interventions et qu'on le force. (dire non)  Si en plus l'être humain effectue des contentions et manipulations de son corps sans qu'il puisse fuire ni voire même la terreur. qu'un étranger entre dans la bulle de l'animal sans 

LES ÉTAPES AU TOILETTAGE QUI SONT EFFRAYANTES POUR LE CHIEN

 

Le stress vécu en tant que détresse émotionnelle déclenche automatiquement une «réaction d’alarme ou d’urgence» dans l'organisme de l'animal.

- Une première réaction possible consiste à fuir devant le danger, permettant de ce fait l’éloignement de la source du stress
- La deuxième réaction consiste en l'attaque du stimulus, permettant potentiellement la suppression de la source de stress
- Lorsque l’animal ne peut ni fuir ni lutter, il s’immobilise, incapable d’agir


 Il faut savoir que les stress sont cumulatifs dans le corps de chaque individus (chiens, chats ou humains). 

Les effets du stress élevé modifient le corps et le cerveau qui prennent du temps à se réparer. 

stress chien
Le corps libère multiples hormones de stress (adrénaline, noradrénaline, cortisol, hormones sexuelles) et il faut au corps et au cerveau plusieurs jours pour revenir aux niveaux qu'ils étaient avant que le stress ne se soit produit.

 Il est essentiel pour un professionnel et pour les propriétaires de chiens de comprendre que le stress a un effet dévastateur sur la santé de l'animal de compagnie. 

En état de stress, des réactions involontaires biologiques s'enchaînent : picotements dans le corps, les battements du coeur s'accélèrent, la respiration devient plus rapide, etc. L'irritabilité et l'impulsivité augmentent, les réactions de défensive arrivent plus rapidement si le chien se sent poussé, provoqué ou menacé. Des comportements d'agressivité sont souvent associés. Le chien devient plus sensible aux touchers et aux bruits dans l'environnement. Les acides gastriques augmentent ce qui peut déclencher une diarrhée et/ou des vomissements. Le refus de manger chez le chien au toilettage nous indique en tant que professionnel TCAP qu'il est en état de stress. S'ensuivent une sudation excessive des coussinets, un besoin d'uriner plus souvent et de boire plus. Le cerveau n'étant plus suffisamment alimenté en niveaux de sucre, la concentration du chien est affectée et sa capacité d'apprentissage réduite.



À force de stress répétés, le système immunitaire est menacé. Le chien s'expose à des problèmes de peau, des allergies, des infections (oreilles, glande anale, vessie) et des maladies.


Le stress chronique augmente la pression artérielle, engendre des problèmes de circulation de sang, des problèmes cardiaques et problèmes de circulation de l’oxygène puis des ulcères d'estomac. 

LE STRESS CHRONIQUE ENDOMMAGE LE CERVEAU

Des chercheurs montrent que le stress chronique induit une autophagie des cellules souches neurales de l’hippocampe pour finalement, supprimer la genèse de nouveaux neurones dans cette région du cerveau.cerveau stress
Hors, il y a un lien entre le nombre d’événements stressants significatifs au cours de la vie de l'animal et l’apparition de diverses maladies (accidents vasculaire cérébral, asthme, diabète, hypertension…) .* 

stress infection
Les chiens ont une espérance de vie entre 10 et 13 ans. L'humain 70 ans. Les stress répétés vécus par l'animal ont une incidence grave sur son espérance de vie.  

espérance de vie du chien














D'où l'importance en tant que professionnel de travailler à réduire le niveau de stress à chaque toilettage ou à chaque visite vétérinaire.

stress meter

SACHANT QUE LE TOILETTAGE TEL QU'IL EST PRATIQUÉ DEPUIS PLUS DE 50 ANS GÉNÈRE DU STRESS EST-CE POSSIBLE DE RÉDUIRE CE DERNIER?

LE TOILETTAGE PEUT S'EXÉCUTER DANS LA TRANSPARENCE

COMPORTEMENTAL TCAP, UN MÉTIER DIFFÉRENT DU TOILETTAGE




Plusieurs professionnels font du toilettage comportemental TCAP leur spécialisation (Certifiés TCAP ou en En processus de certification TCAP).

Le toilettage comportemental TCAP a été initié par l'Art au Poil au Québec et en France il y a plus de 10 ans.

En tant que propriétaire d'un chien ou d'un chat vous êtes en droit de savoir que c'est possible pour votre animal de vivre un toilettage ou une visite vétérinaire en réduction de stress avec motivation à chacune des étapes.

L'intervenant TCAP et le vétérinaire certifié en MEDICAL TRAINING prendront le temps qu'il faut pour s'ajuster au temps d'adaptation de votre animal.

Le tarif des services d'un intervenant TCAP correspond au temps réel passé à prendre soin de votre animal dans le respect de ses limites.

Un bel échange d'énergie qui portera des fruits toute sa vie.

Apprenez à reconnaitre les signaux de stress, d'incomfort, de mal-être de votre animal:



Lisez la toute dernière nouvelle: Et le TCAP (toilettage ForceFree) c'est quoi au juste?

Ressources:

http://www.simplypsychology.org/stress-immune.html

Manifestations cliniques et endocrines liées au stress chez le chien et le chat

https://www.happyandrelaxeddogs.com/viewdoc.php?LAN=fr&FILE=doc&ID=24

http://www.douglas.qc.ca/info/stress

https://www.neuroplasticite.com/mecanismes-neuroplasticite/stress/

http://www.resilience-psy.com/IMG/pdf/le_stress.pdf

https://blogs.scientificamerican.com/dog-spies/fear-and-anxiety-may-shorten-dogs-lifespan/

http://www.themoderndogtrainer.net/fear-and-anxiety-shorten-dogs-lives/

http://www.care2.com/greenliving/do-stressed-dogs-live-shorter-lives.html

https://oatao.univ-toulouse.fr/11280/1/Lapeyrade_11280.pdf